Formation des communautés sur l’utilisation des équipements de production du bois

 

activite1

La session de formation théorique qui s’est tenue à Batouri du 30 septembre au 03 octobre 2015, dans l’Amphithéâtre de l’Académie PBF sises derrière la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Batouri, fait suite à la dotation à la fédération des outils de production du bois. Ont pris ainsi part à ces travaux : cinquante-quatre représentants des forêts communautaires membres de l’Association des Forêts Communautaires de la Kadey (ASFOCKA), choisies par les associations et trois personnes ressource dont MM. SANDJE Manfred, PEUNDE Eric Claude et MODJO Emmanuel, tous opérateurs Lucas Mills et tronçonneuse.

L’objectif principal étant de renforcer les aptitudes des communautés membres de l’ASFOCKA sur la gestion et l’utilisation de la tronçonneuse et de la Lucas Mills. Il s’est agit spécifiquement de:

  • renforcer les capacités des membres de la fédération sur la gestion et l’utilisation de la tronçonneuse et de la Lucas Mills ;
  • améliorer les connaissances des communautés sur les règles élémentaires de sécurité, les équipements de protection ainsi que sur l’entretien et la maintenance des machines ;
  • édifier les communautés sur les risques environnementaux liés à l’exploitation du bois.

Après trois jours d’activités ponctués par des exposés, des échanges et des exercices pratiques en groupe, les résultats suivants ont été obtenus : les communautés se sont ’imprégnées des différentes parties d’une tronçonneuse, des étapes de l’abattage contrôlé, des différentes parties d’une Lucas Mills, des étapes de l’utilisation de la Lucas Mills. Elles  sont mieux édifiées sur les règles élémentaires de sécurité, sur les équipements de protection, sur l’entretien et la maintenance des machines. Elles sont enfin mieux éclairées sur les risques environnementaux liés à l’exploitation du bois.

A la suite de la formation théorique, une session de formation pratique s’est tenue dans les forêts communautaires du 5 au 15 octobre 2015. Ont pris ainsi part à ces travaux : cinquante-quatre représentants des forêts communautaires membres de l’Association des Forêts Communautaires de la Kadey (ASFOCKA), repartis dans les trois secteurs de la fédération à savoir Mindourou, Mbang et Nguélébok.

Après trois jours d’activités ponctués par des exposés, des échanges et des exercices pratiques, les résultats obtenus ont permis d’affirmer que les communautés sont désormais aptes à manipuler la tronçonneuse et la Lucas Mills. Mais avant d’être entièrement autonome, elles devront encore travailler, pendant le temps qui reste encore à la mise en œuvre du projet, comme aide –opérateurs aux côtés de l’expert opérateur recruté par le projet.